javascript switch
JavaScript

Javascript switch : comment bien gérer vos multiples conditions?

Nous allons voir dans cet article, l’utilité en javascript de la condition switch. Nous allons également voir comment l’utiliser et dans quel cas bien particulier on va la solliciter.

Gérer des conditions avec If

Il est tout à fait possible de gérer des conditions avec des if … else if … else. Il s’agit d’ailleurs de la forme la plus courante de le faire ( et de très loin). Je ne m’étalerai pas sur le sujet dans cet article, tout simplement car un article entier sera consacré à la gestion de conditions avec if. Prenons toute de même un exemple :

const pokemon = "Pikachu";
let sentence = "";
if(pokemon === "Pikachu"){
    sentence = "Pikachu est de type électrique";
}

console.log(sentence); // Pikachu est de type électrique.

Il s’agit vraiment d’une condition tout ce qu’il y a de plus basique. Prenons maintenant un exemple plus compliqué :

const pokemon = "Pikachu";
let sentence = "";
if(pokemon === "Pikachu"){
    sentence = "Pikachu est de type électrique";
}
if(pokemon === "Carapuce"){
    sentence = "Carapuce est de type eau";
}
if(pokemon === "Salamèche"){
    sentence = "Salamèche est de type feu";
}

console.log(sentence); // Pikachu est de type électrique.

Cela fait beaucoup de conditions pour pas grand chose. Je n’ai volontairement pas optimisé mon code avec des if .. else if .. else. Imaginons maintenant que nous avons pas 3 conditions mais 6 conditions à gérer. Cela devient vraiment redondant et lourd pour pas grand chose.

Javascript Switch vient à la rescousse

Nous l’avons vu, les conditions avec if est extremement pratique quand les conditions ne dépassent pas 3 chemins. Dés que vous commencer à avoir plus de trois chemins, je vous conseille de regarder si vous ne pouvez pas optimiser votre code avec un switch. Nous voyons dans notre exemple précedent que la condition est toujours de la forme pokemon est égal à ? .

Il est donc tout à fait possible d’optimiser avec un switch et nous allons voir comment :

const pokemon = "Pikachu";
let sentence = "";

switch(pokemon){
  case "Pikachu":
    sentence = "Pikachu est de type électrique";  
    break;
  case "Carapuce":
    sentence = "Carapuce est de type eau";
    break;
  case "Salamèche":
    sentence = "Salamèche est de type feu";
    break;
} 

console.log(sentence); // Pikachu est de type électrique.

Le switch est caractérisé par sa condition est ses cases qui permet de définir différents chemins. Afin de stopper le case, il faut terminer par un break; puis définir la suite de votre switch.

Nous finirons sur une condition par défaut. Imaginons que votre switch ne gère pas le cas de votre variable, nous pouvons lui assigner un comportement par défaut :

const pokemon = "Bulbizarre";
let sentence = "";

switch(pokemon){
  case "Pikachu":
    sentence = "Pikachu est de type électrique";  
    break;
  case "Carapuce":
    sentence = "Carapuce est de type eau";
    break;
  case "Salamèche":
    sentence = "Salamèche est de type feu";
    break;
  default: 
     sentence = "Désolé mais je ne connais pas "+pokemon;
} 

console.log(sentence); // Désolé mais je ne connais pas Bulbizarre.

C’est tout pour le switch case. J’espère que cet article vous a plu.

Si vous voulez aller plus loin dans votre apprentissage en javascript, je ne peux que vous conseiller de lire cet article :
http://pierreterrat.com/javascript-:-le-guide-ultime-pour-bien-commencer-a-apprendre/

Beaucoup d’efforts et de temps sont passés pour vous fournir du contenu de qualité, merci de partager et de commenter cet article pour faire vivre ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *